Skip to content
Accueil arrow Activités arrow Les mardis du musée
Les mardis du musée
Mardi 6 juin à 12:30

Guide juif, pèlerin chrétien, Terre Sainte : une rencontre interreligieuse sur les routes de Zion


par Jackie Feldman (professeur associé en anthropologie et directeur du Rabb Center pour les Études de la Shoah à l’Université Ben Gourion)

Même s’ils viennent en Terre Sainte pour marcher dans les pas de Jésus et réaffirmer leur foi, les pèlerins chrétiens se retrouvent souvent dans une rencontre interreligieuse et interculturelle. La bulle environnementale du pèlerinage de groupe guidé n’englobe pas seulement le pèlerin chrétien et son pasteur, mais aussi le guide juif israélien et le chauffeur palestinien (musulman ou chrétien). La manière dont le guide présente les lieux saints chrétiens, la Bible, la politique actuelle, de même que sa propre histoire de vie confirme à la fois les opinions religieuses et politiques initiales des pèlerins, tout en les remettant aussi en question. Les guides touristiques juifs israéliens, quant à eux, sont aux prises avec les tentations du christianisme et leurs propres engagements dans la foi juive lorsqu’ils guident les pèlerins à travers la Terre Sainte. En m’appuyant sur trente ans d’expérience à guider des groupes de chrétiens ainsi que sur les observations et entrevues de guides, pasteurs et pèlerins, j’illustre comment les pèlerins chrétiens et guides juifs israéliens négocient leur identité à travers le rôle qu’ils jouent dans le paysage investi de la Terre Sainte. Cette conférence est basée sur le livre que j’ai récemment publié, intitulé A Jewish Guide in the Holy Land, et s’efforce d’offrir un nouveau regard sur les pèlerinages, la façon dont un lieu est créé et le rôle que chacun y joue.


Où : Musée Juif de Belgique
rue des Minimes 21
1000 Bruxelles

Quand : le mardi à 12 h 30

 
Mardi 30 mai 2017 à 12:30

Le cimetière du Borgel à Tunis, patrimoine en péril


par Michèle Fellous (socio-anthropologue, chargée de recherches au CNRS)

Le cimetière du Borgel à Tunis, nommé « Beit ha Haïm », la maison des vivants, est bien connu des juifs tunisois. Outre sa dimension personnelle, on peut y lire, comme en négatif, l’histoire de la communauté juive de Tunis. On y redécouvre sa structure, son histoire, de la Régence au Protectorat, jusqu’à l’indépendance. Les tombes de Rabbins célèbres, dont le Rabbin Haï Taïeb, d’artistes connus (Habiba Msika, Cheik el Afrite), de personnalités communautaires ou politiques (le caïd Samama, Docteur Scialom…) y sont préservées. La richesse des décorations et des épitaphes gravées en judéo-arabe interpellent les passants. L’état de conservation déplorable du cimetière du Borgel nous alerte sur le devenir de la mémoire de la communauté juive de Tunis.

Où : Musée Juif de Belgique
rue des Minimes 21
1000 Bruxelles

Quand : le mardi à 12 h 30

 
Mardi 23 mai 2017 à 12:30

"Demain, c'est maintenant"


par Safia Kessas (journaliste et réalisatrice)

"C'est l'histoire d'un voyage pas comme les autres... Un voyage dans l'histoire et pour l'histoire qui marquera à jamais nos jeunes protagonistes. Nous avons suivi un groupe de lycéens provenant d'une école secondaire de Schaerbeek à Bruxelles, pour majorité musulmans et un groupe de jeunes universitaires issus de l'Union des étudiants juifs de Belgique.
Ce groupe emmené par des professeurs engagés et dynamiques a marché sur les pas des déportés juifs vers les camps tristement célèbres d'Auschwitz et de Birkenau. Ce film raconte les prémisses de ce projet exceptionnel. Comment ces jeunes, pour certains ont dû convaincre leurs parents pour se rendre en Pologne, leur motivation à trouver les fonds nécessaires et leur capacité à surmonter leurs préjugés pour vivre un grand rassemblement humaniste qui remplit les cœurs d'espoirs en ces temps contrariés." La projection d'extraits du film sera suivie d'un échange avec la réalisatrice.

"Auschwitz", Film-documentaire (RTBF - 2016 - 52 min)


Où : Musée Juif de Belgique
rue des Minimes 21
1000 Bruxelles

Quand : le mardi à 12 h 30

 
Mardi 9 mai 2017 à 12:30

"Un monde sur mesure"


par Nathalie Skowronek (écrivain)

« Des marchés où s’était épuisée notre arrière-grand-mère aux magasins de prêt-à-porter montés par nos parents, tout nous ramenait aux tailleurs juifs des shtetls de Pologne.
Quatre générations plus tard, on ne se fournissait plus dans le Sentier, à Paris, mais chez d’invisibles intermédiaires qui ramenaient la marchandise du Bangladesh, du Pakistan ou de Chine. Qu’importait la provenance des pièces, qui les avait confectionnées et comment, nous devions reconnaître parmi les vêtements entassés les articles susceptibles de plaire. Il fallait être rapide, choisir juste. Nous prenaient de court ces nouvelles enseignes qui ouvraient dans toute l’Europe. Le shmattès yiddish allait bientôt disparaître. »

Un monde sur mesure (Grasset, 2017) est le quatrième livre de Nathalie Skowronek

Où : Musée Juif de Belgique
rue des Minimes 21
1000 Bruxelles

Quand : le mardi à 12 h 30

 
Mardi 21 mars 2017 à 12:30

Rachel et Rosa


par Ismaël Saidi (auteur)

Entre les brumes de Central Park et la douleur de la porte du Voyage sans retour, entre New York et l’île de Gorée, Rachel la juive et Rosa la musulmane n’étaient pas faites pour se rencontrer. Il fallait la plume tendre et l’œil malicieux d’Ismaël Saidi pour rendre ce chemin de vie possible.

Parce que, plus que tout, les promesses, même les plus folles, sont faites pour être tenues au-delà de nous-mêmes.

Où : Musée Juif de Belgique
rue des Minimes 21
1000 Bruxelles

Quand : le mardi à 12 h 30

 
Mardi 28 mars 2017 à 12:30

« Les demi-Juifs : quand les artistes s’en mêlent »


par Serge Goriely (Chargé de cours à l’UCL et dramaturge)

Qui est-on quand un des parents est juif et l’autre pas ? Si la loi rabbinique est claire (transmission matrilinéaire ou conversion, sans entre-deux), la réalité l’est beaucoup moins. La question des « demi-Juifs » a été abordée par nombre d’artistes, qu’ils soient écrivains (Singer, Roth, Sparks, Rushdie, Ginzburg, Vargas Llosa), dramaturges (Blasband) ou cinéastes (Bémond, Pool, Leclerc). Chacun à sa manière et parfois comme témoignage personnel, ils livrent des portraits de « demi-Juifs » contrastés, qui mettent en lumière aussi bien l’ambiguïté et l’originalité que le doute et le désarroi que ce double héritage peut entraîner. En outre, « demi-Juifs » eux-mêmes, certains artistes tiennent à exprimer à travers leurs œuvres leur attachement au Peuple du Livre (Proust, Mulisch, Harpman, Mandelbaum), contribuant ainsi à l’entretien de sa mémoire et à sa présence dans la Cité.

Où : Musée Juif de Belgique
rue des Minimes 21
1000 Bruxelles

Quand : le mardi à 12 h 30

 
Mardi 2 mai 2017 à 12:30

L'Affaire Max Liebermann


par Jacques Aron (architecte, critique d'art AICA, professeur honoraire)

En 1879, celui qui allait devenir le peintre le plus officiel du IIe Reich et de la république de Weimar provoque involontairement un scandale en exposant à Munich une toile intitulée : Jésus à 12 ans discute au Temple avec les docteurs de la Loi. Inspirée du réalisme français et hollandais, elle montre un jeune Juif dans une synagogue proche de celle d'Amsterdam. L'antisémitisme naissant oblige le peintre à retoucher son œuvre. Il n'abordera plus jamais ce sujet.

Où : Musée Juif de Belgique
rue des Minimes 21
1000 Bruxelles

Quand : le mardi à 12 h 30

 

Adresse

Musée Juif de Belgique
rue des Minimes 21
1000 Bruxelles
Téléphone : 02 512 19 63 
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Formulaire d'adhésion / Aansluitingsformulier