Skip to content
Accueil arrow Expositions antérieures arrow Une passion allemande pour l'art juif
Une passion allemande pour l’art juif - La collection Lammel

La collection Lammel


Dates : du 2 novembre au 9 février 2014
Vernissage : 31 octobre 2013


Autoportrait de Mordecai Mo
Une donation exceptionnelle
Grâce à la générosité de Christel et Manfred Lammel, le Musée Juif de Belgique s’est enrichi en 2012 d’un grand nombre d’œuvres d’art : peintures, sculptures, gravures, livres illustrés, ainsi qu’affiches, cartes postales et gravures anciennes. 653 objets au total ont été enregistrés dans notre base de données, étudiés et soigneusement conservés. Une recherche sur cette collection a été publiée dans notre revue annuelle Museon.
Pendant trente ans, le couple a tenu dans l’Eifel, en Allemagne, une galerie d’art et de littérature dédiée à la culture juive. Sa démarche témoignait, dans un esprit de réparation, de la volonté de diffuser la culture juive dans ce pays au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Des raisons de santé les ayant contraints à la fermeture, les Lammel ont tenu à offrir à notre institution une collection qui comporte principalement, mais pas exclusivement, des œuvres d’artistes juifs allemands, dont un certain nombre a immigré en Israël. Si bien que des signatures de l’importance de Jakob Steinhardt, Lea Grundig, Jakob Pins ou Yigal Tumarkin sont désormais présentes dans nos fonds.


LA COLLECTION

Jonah is spit out
Depuis ses débuts, notre musée collectionne, conserve et expose des artistes israéliens. L’exposition Israël – 50 ans de création artistique – Entre rêve et réalité, organisée en 1998 au MJB à l’occasion du cinquantenaire de la naissance de l’État d’Israël, regroupait une sélection d’œuvres issues de nos collections, ainsi que de fonds privés. La donation Lammel vient enrichir notre collection d’œuvres d’artistes tels que Jakob Pins, Miron Sima et Osias Hofstätter. D’autre part, des œuvres de créateurs importants, qui ont marqué toute une génération, y font, grâce à elle, leur entrée. Les gravures sur bois à sujets bibliques et juifs de Jakob Steinhardt sont les témoins d’un monde révolu que l’artiste a connu en Europe et des nouvelles formes qui s’ouvrent à lui en Israël. Les gravures de Miron Sima, les peintures et dessins de Naftali Bezem, qui a œuvré au pavillon israélien lors de l’Exposition universelle de Bruxelles en 1958, et les dessins d’inspiration philosophique et politique de Devis Grebu témoignent dans un style personnel d’histoires intimement liées à la réalité d’Israël et à leur passé d’immigrés. D’autres artistes n’arrivent que sur le tard en Israël et resteront plus isolés, telles les figures de Franz Bernheimer, qui explore les possibilités infinies de la ligne dans ses dessins métaphysiques, lyriques et abstraits, ou d’Osias Hofstatter, aux personnages torturés.
Liste des artistes dont les œuvres sont entrées dans nos collections:
Alfred Aberdam, Elie Abrahami, Franz Bernheimer, Naftali Bezem, Joseph Budko, Diska, Lea Grundig, Osias Hofstatter, Devis Grebu, Michèle Katz, Pinhas Kremegne, Max Lieberman, David Morris, Mordehai Moreh, Pinkas Moreno, Jakob Pins, Salama, Ruth Schloss, Miron Sima, Jacob Steinhardt, Friedel Stern, Yehezkel Streichmann, Yigal Tumarkin, Bertram Urwand.



EXPOSITION

Mordechai Moreh
L’exposition se tiendra dans notre bâtiment du NEC sur 1200 m2 et sur trois étages.
Étant donné la variété et l’ampleur de la collection qui nous est transmise, l’exposition s’articule essentiellement autour de certains artistes qui ont eu un lien avec Israël.
Un étage sera consacré aux maîtres de la gravure sur bois tels que Joseph Budko, Jacob Steinhardt et Jakob Pins. Sur les deux autres étages, nous montrerons dans chaque salle une sélection d’œuvres des artistes suivants : Elie Abrahami, Franz Bernheimer, Naftali Bezem, Lea Grundig, Osias Hofstatter, Devis Grebu, Mordehai Moreh et Pinkas Moreno. Une salle sera consacrée aux sculptures de Yigal Tumarkin et de Patricia Diska. La sélection mettra en valeur l’originalité et la diversité de chaque artiste.
La présentation de certains artistes sera accompagnée d’un film sur leur vie et leur œuvre. Par ailleurs, Olivier Hottois qui supervise la mise en place de ces vidéos réalisera un film documentaire relatant la biographie des Lammel et des artistes.

Commissaire

Zahava Seewald, Conservatrice


Le film "Retour aux sources de l'expressionnisme juif allemand. La donation Lammel." réalisé par Olivier Hottois avec les voix de Chouna Lomponda et Alexandre Henri, sera projeté au MJB durant toute la durée de l'exposition. Vous pouvez en visionner des extraits en cliquant sur les liens suivants:

 01 première partie   Dans cette partie, la commissaire de l'exposition Zahava Seewald parle de la donation faite au musée par les galeristes Christel et Manfred Lammel.

02 deuxième partie  Cette partie aborde l'immigration des artistes juifs allemands dans les années 1930 en Palestine. On y voit également la vie et l'oeuvre de deux grands maîtres de la gravure sur bois: Jacob Steinhardt et Jacob Pins.
03 troisième partie Ce troisième extrait montre le travail d'Osias Hofstatter qui a vécu l'internement dans les camps de Marneffe et de Gurs avant de pouvoir se réfugier en Suisse; ainsi que les gravures de Léa Grundig et le travail de sculpture de Patricia Diska.
04 quatrième partie   Ce quatrième volet nous fera découvrir les univers si riches du sculpteur Ygael Tumarkin et du graveur Mordecaï Moreh.



Image Image
 

Adresse

Musée Juif de Belgique
rue des Minimes 21
1000 Bruxelles
Téléphone : 02 512 19 63 
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Formulaire d'adhésion / Aansluitingsformulier